ALTER SOLIDARITÉ
   

 

SUPPRIMONS LA LAMPE À PÉTROLE

 

 

Nous sommes ici dans les quartiers périphériques d'Antananarivo où se concentrent les populations les plus déshéritées de la planète.

Comme l'on peut le constater les habitations sont construites, au mieux en briques confectionnées à base de terre sechée au soleil, au pire d'un assemblage de planches et de cartons. Ces habitations sont composées d'une seule pièce d'une surface d'environ 6 à 8 m2 avec des séparations en tissus, alors direz vous, pourquoi fournir des l'éclairages solaires quand une reconstruction complète s'imposerait ?

Reconstruire dans ces quartiers est quasiment impossible pour de nombreuses raisons qu'il serait long et fastidieux à expliquer. Par contre il est possible d'améliorer l'habitat : poser des fermetures, une toiture préservant de la pluie..., c'est aussi un projet en cours d'étude.

Madagascar est plongé dans l'obscurité 12 mois sur 12 dès 18h. Les habitations à quelques exceptions près n'ont pas d'ouvertures et pour s'éclairer le moyen le moins couteux est la lampe à pétrole. Dans un volume aussi restreint tous les occupants respirent les émanations toxiques de pétrole, pour étudier les enfants penchés sur leurs cahiers respirent abondamment la fumée noire qui monte de la mèche que la flamme calcine.

Pour préserver la santé des enfants ainsi que de tous les occuppants, il nous est apparu important de trouver une solution, nous avons alors pensé que la plus adaptée était le kit d'éclairage solaire.

Nous avons en 2018 mis en place à titre expérimental un projet d'installation de kit d'éclairages solaires, et si les résultats sont satisfaisants, un programme sera officialisé en 2020.

Mais bien évidemment notre budget ne couvre pas tous les besoins, loin de là.

C'est pour cela que nous vous sollicitons

 

 
  Contact

ALTER SOLIDARITÉ, a été créée en 2010 et a mis en place huit programmes à Madagascar et au Bénin.